Actualités

La demande d’une journée contre l’islamophobie divise la classe politique

Après la demande du Conseil national des musulmans canadiens (CNMC) d’instaurer une journée contre l’islamophobie le 29 janvier au pays, en souvenir de la tuerie de Québec, les réactions politiques sont nombreuses. 

Le PQ et la CAQ s’y opposent 

Le Parti québécois et la Coalition avenir Québec s’opposent à la création d’une telle journée. Le PQ préfère ne pas utiliser le terme islamophobie qu’il trouve « trop controversé », et la CAQ de son côté souligne que « les Québécois sont ouverts et accueillants, ils ne sont pas islamophobes ».

Les deux entités politiques jugent cependant nécessaire de souligner une telle journée, pour rendre hommage aux victimes.

Autres réactions politiques 

Le Parti libéral du Québec s’est dit lui ouvert à une commémoration qui pourrait prendre la forme d’une journée contre l’islamophobie. Même son de cloche pour Québec Solidaire qui appuie cette idée.

Pour rappel, appuyés par près de soixante-dix organismes canadiens, le CNMC a envoyé la semaine passée une lettre au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, pour décréter la journée du 29 janvier comme Journée nationale de commémoration et d’action contre l’islamophobie.

Lire notre dossier : Faut-il créer une journée contre l’islamophobie au Canada ? 

Advertisements

3 réflexions sur “La demande d’une journée contre l’islamophobie divise la classe politique”

  1. Moi, je préfère une journée POUR quelque chose à une journée CONTRE quelque chose. Trouver un thème pour appuyer l’islam serait, à mon avis, plus positif. Commémorer la tuerie de janvier 2017 est essentielle.

    J’aime

    1. Quelles sont vos connaissances en matière d’Islam?
      Connaissez-vous la vie de Mahomet (Paix soit sur Lui) après sa migration (hijra) à Médine (Yathrib)? (Voir État Islamique, que je respecte beaucoup d’ailleurs parce qu’ils sont honnêtes)
      Regardez ce qui se passe en Iran. Plus de 3 000 jeunes protestataires arrêtés, la majorité torturés, et déjà quelque 10 jeunes décédés de torture.
      Que veulent-ils? Ils veulent se sortir de l’Islam.
      Nommez-moi un pays où l’Islam règne et qui réussit.
      Maintenant, vous allez me dire qu’il faut appuyer l’Islam…

      J’aime

  2. Pourquoi pas une semaine de prosélytisme obligatoire pour la promotion de l’Islam radical avec viols de femmes non-voilées par les radicales islamiques, ça ferait sûrement plaisir à Monsieur Chauvet, qu’en pensez-vous Madame Gonidou? À Média D vous devriez réfléchir quand vous faites inconsciemment la promotion de l’Islam radical, idéologie politique de domination totalitaire ultra sexiste et sectaire.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s