Actualités

Une association contre le « racisme anti-blanc » voit le jour en France

La création de l’OLRA en France, qui se veut être la première organisation de lutte contre le racisme anti-blanc soulève de nombreuses questions, et est vivement décriée par les militants anti-racistes. 

Lancé le 15 janvier dernier l’Organisation de Lutte contre le Racisme Anti-Blanc (OLRA) a fait une entrée fracassante par le biais des réseaux sociaux.

L’organisme explique sur son site internet sa raison d’être : « Nous observons que depuis une vingtaine d’années, cette forme de racisme est en pleine expansion dans la société française, mais aussi en Europe et plus largement dans l’Occident ».

L’OLRA souhaite à terme se constituer partie civile contre toute personne ou groupement qui exalterait le racisme anti-blanc. L’organisme se vente de rassembler des membres de toutes idées, religions et couleurs de peau.

26239718_1521151514852998_1723869402290090606_n.jpg

Pas de racisme systémique envers les blancs 

Selon une étude sur « les faits de racisme déclarés par la population majoritaire » de l’Institut nationale d’études démographiques français, les propos et insultes « anti-blancs » ne relèvent pas du racisme systémique.

C’est qu’il ressort de cette étude d’une dizaine d’années qui a regroupé les témoignages de près de 22 000 personnes sur le sujet. Le racisme « anti-blanc » ne se caractérise pas par une privation de droits ou d’accès à une ressource, ce qui le différencie clairement du racisme qui s’applique aux minorités.

Capture d’écran 2018-01-22 à 11.46.30.png

Vives critiques 

Beaucoup ont pensé à une blague lorsqu’ils ont vu circuler cette information notamment sur les réseaux sociaux. Les critiques sont très nombreuses. Plusieurs y voient déjà un rassemblement identitaire français qui cacherait sa véritable vocation et nom.

De plus, les termes de « racisme anti-blanc » utilisés par l’organisation font régulièrement l’objet de critiques par les militants anti-racistes, pour qui ce terme n’existerait pas.

Plusieurs événements évoqués par l’OLRA se sont avérés également être des « fakes news », comme par exemple le cas d’un groupuscule de violeurs qui aurait agi uniquement contre des femmes blanches.

Capture d’écran 2018-01-22 à 11.46.15.png

Tendance vers l’extrême droite ? 

On retrouve les termes « racisme anti-blanc » régulièrement dans les discours ou publications des partis d’extrême droite, comme le Front National en France, ou sur des sites conservateurs ou identitaires.

Si l’on scrute de près le site de l’OLRA, on constate que beaucoup de sources citées comme références proviennent de ce genre de site. On trouve également beaucoup plus d’opinions que de faits réels.

YouTube à quelques heures après la mise en ligne d’une vidéo de présentation de l’organisme, décidé de supprimer la vidéo de se plateforme. Depuis, une autre vidéo a été mise en ligne sur une autre plateforme, et laisse apparaitre à l’écran le Fondateur, Laurent de Béchade, un supposé membre d’une famille de la noblesse française.

Advertisements

Une réflexion sur “Une association contre le « racisme anti-blanc » voit le jour en France”

  1. Oui une association d’extrême droite si on peut dire le fondateur ici de la noblesse comme j’ai pu lire, laisser juste rire de ces personnes qui se prennent pour des rois alors qu’il ils sont rien.
    On est tous humains et nous tous allons mourir car c’est la vie, Alors celui qui me prouve qu’il peut rester indéfiniment sur terre qui le dise où se taise à jamais.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s