Actualités

Le Québec n’est pas une société raciste, assure Philippe Couillard

En marge de sa visite en Chine, Philippe Couillard revient sur les événements tragiques du 29 janvier 2017 qui ont bousculé la société québécoise.

Quelques jours avant la commémoration des un an de la tuerie meurtrière dans la Grande Mosquée de Québec, qui avait coûté la vie à six musulmans, le premier ministre du Québec, en entrevue à Shanghai, se rappelle lorsqu’il a appris la nouvelle qu’il a « tout de suite supposé qu’il y avait un élément là-dedans de crime haineux ou d’acte terroriste compte tenu du contexte, ça semblait être uniquement dirigé vers des musulmans ».

« J’ai perçu que ce serait un évènement majeur non seulement pour le Québec, le Canada, mais même avec des ramifications qui déborderaient de nos frontières. Il fallait absolument rassurer la population. »

Il se rappelle encore lorsqu’en pleine nuit il y a dû prendre la parole après cet évènement tragique : « Il me paraissait excessivement important de lancer un message à tous les Québécois, d’abord aux Québécois de confession musulmane, qui certainement sont encore aujourd’hui traumatisés par ces évènements, et les mots que j’ai choisis leur indiquaient qu’ils étaient ici chez eux, et je pense que c’est ce qu’il faut redire aujourd’hui. »

Il est revenu également sur le débat entourant la loi 62 qui stipule pour rappel que tous les services publics au Québec doivent être donnés et reçus à visage découvert, sauf cas exceptionnel. « C’est un engagement qu’on avait pris et il visait à porter de l’ordre dans un débat qui est très difficile »

Dans ce débat autour d’une journée contre l’islamophobie qui a agité le débat public, Philippe Couillard assure : « Je pense que c’est préférable de se mobiliser dans une journée ou une semaine d’action, comme ça arrive, autour de la question du racisme et de la discrimination de toute sorte, plutôt que d’en singulariser une, parce qu’alors ne devrait-on pas également faire une journée sur l’antisémitisme, sur le racisme dirigé vers les personnes de couleur ? Il n’y a pas de bon racisme ou de moins bon racisme »

Enfin le chef du gouvernement conclut en affirmant que « le Québec n’est pas une société plus raciste ou plus exclusive que d’autres, et on fait face aux mêmes défis que toutes les sociétés qui ont à gérer la diversité »

Modération dit l’opposition 

Les réactions politiques à ces déclarations ne sont pas faites attendre. La porte-parole du Parti Québécois en matière de diversité, Agnès Maltais, a demandé à Philippe Couillard de modérer ses propos.

« On est au moment de la commémoration de l’attentat qui a eu lieu à la mosquée. Je pense que c’est le temps de rassembler les Québécois, ce n’est pas le temps d’exacerber les divisions. J’aimerais que le premier ministre se fasse un rassembleur et nous parle de l’avenir. »

Pour rappel, quatre jours de commémorations ont été décrétés pour les un an de la tuerie meurtrière à Québec.

Advertisements

Une réflexion sur “Le Québec n’est pas une société raciste, assure Philippe Couillard”

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s