Actualités

Le Québec en plein recrutement de main-d’oeuvre étrangère

Depuis quarante ans, le Québec n’avait jamais connu un taux de chômage si bas et une telle situation de plein emploi qui pousse la province à faire du recrutement intensif à l’étranger pour des besoins en main-d’oeuvre importants notamment en région. 

En février 2018, le Québec connait toujours un taux de chômage relativement stable, à 5,6% selon les données de Statistiques Canada. Par rapport à février 2017, ce sont quelques 74 000 emplois qui ont été créés, ce qui a permis de faire reculer le chômage de 0,8 %.

L’année dernière ce sont plus de 665 000 emplois qui ont été créés au total au Québec. La confiance des consommateurs s’est traduite par de fortes dépenses, notamment dans le secteur du commerce de détail. De plus, la faiblesse du dollar canadien a fait exploser les nombre de fréquentations et de dépenses touristiques en 2017 dans les villes de Québec et Montréal.

Face à cette économie québécoise qui ne s’est jamais bien autant portée depuis quinze ans, le Québec à soif de travailleurs étrangers particulièrement en région où le plein-emploi est une situation commune à plusieurs régions comme dans Chaudière-Appalaches, Québec-capitale nationale, le Centre du Québec et les Laurentides.

Pour faire face à son expansion, le Québec a besoin d’une main-d’oeuvre spécialisée de plus en plus grande dans tous les secteurs confondus. Mais, dans ces régions les employeurs ont de la grande difficulté à faire du recrutement.

Les domaines les plus touchés par la pénurie de main-d’oeuvre sont : l’industrie manufacturière (soudeurs, machinistes, monteurs, électromécaniciens), la vente (représentants, vente au détail, service à la clientèle), les technologies de l’information (programmeurs, analystes, développeurs web, graphistes), la restauration (serveurs, cuisiniers, aide-cuisiniers, barmans, maîtres d’hôtel) et l’ingénierie.

Le recrutement à l’étranger reste l’option la plus privilégiée pour combler tous ces postes vacants, en plus de faire face à une population qui est de plus en plus vieillissante au Québec. Le gouvernement du Québec mise d’ailleurs sur un guichet unique dans le but de faciliter les démarches des candidats à l’immigration et accélérer le processus. L’objectif est d’orienter les candidats directement vers les secteurs et les régions où la pénurie est importante.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s