Actualités

Le Québec veut favoriser les immigrants francophones

Le gouvernement du Québec souhaite s’attaquer au problème de départ massif des immigrants investisseurs vers d’autres provinces canadiennes, en favorisant les candidats francophones. Un nouveau règlement sera déposé au printemps.

« On veut s’assurer d’une plus grande diversité dans les personnes qui appliquent », a expliqué le ministre de l’Immigration, David Heurtel.

Selon des données de Statistique Canada, près de 90% des candidats acceptés par le Programme québécois des immigrants investisseurs quittent le Québec pour s’établir ailleurs au Canada.

La plupart d’entre eux sont majoritairement d’origine chinoise et iront finalement s’établir à Toronto ou Vancouver.

Plusieurs spécialistes ont souligné que le monde entier courtise ses immigrants, qui possèdent un large portefeuille et qui investissent et dépensent énormément dans l’économie.

Le bureau du ministre fédéral de l’Immigration, Ahmed Hussen, assure qu’Ottawa refuse les demandes de résidence permanente si l’on sait que les immigrants investisseurs n’ont pas l’intention de résider au Québec.

Depuis sa mise en place en 2000, le programme aurait généré plus de 800 millions de dollars, grâce notamment à l’obligation pour ces immigrants de prêter des centaines de milliers de dollars sans intérêt à Investissement Québec.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s