Actualités

La mobilisation pour sauver Lucy de la déportation n’aura pas suffi

Depuis ce matin un sit-in se tenait au centre de prévention de l’immigration de Laval, en guise de soutien à Lucy Francineth Granados, une Guatémaltèque sans-papiers condamnée à la déportation. La mobilisation n’aura pas suffit, puisqu’elle aurait été déportée selon Solidarité sans frontières.

Cela fait des semaines maintenant, que pétitions, lettres écrites, vigiles et mobilisation s’organisent sans relâche.

C’est au cours de la journée du 20 mars dernier exactement, que Lucy a été arrêtée par les agents des services frontaliers en vue de son expulsion. Elle aurait été blessée au bras et à la gorge durant son arrestation, et avait été hospitalisée ce qui avait retardé son expulsion.

30629637_1641137892607531_2078959008264649203_n
Lucy Francineth Granados

Une plainte a déposé à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse pour dénoncer le comportement, jugé « abusif », des services frontaliers canadiens.

Aucun réaction politique puisque l’examination urgente de sa demande de résidence permanente n’a pas abouti, et le processus s’est accéléré hier quand la Cour fédérale a refusé d’arrêter le processus de déportation envers Lucy.

Le seul recours contre son expulsion aurait été une intervention directe du ministre fédéral de l’Immigration, Ahmed Hussen, réclamait à plusieurs reprises.

L’organisme Solidarité sans frontières souligné que son expulsion plongerait ses enfants dans la pauvreté, car ils dépendraient entièrement d’elle.

« Plusieurs experts médicaux ont explicitement averti les ministres que la santé physique et psychologique de Lucy serait encore plus affectée par la déportation ».

La déportation de Lucy la ramènera vers la violence souligne également l’organisme car elle été venue au Canada pour fuir ce climat de violence qui a déjà coûté la vie à quatre membres de sa famille.

30707719_1641614202559900_2146108235966998850_n
Ce matin à Laval 

Lucy était détenue au Centre de surveillance de l’immigration de Laval, là où avait lieu un sit-in ce matin pour la soutenir et tenter de faire changer les choses une dernière fois. L’organisme a finalement confirmé en avant-midi la déportation de Lucy Francine Granados.

Capture d’écran 2018-04-13 à 11.12.00

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s