Actualités

La diversité sexuelle au coeur du bonheur

Les dernières décennies ont eu leurs lots de changements au niveau de la sexualité. Les pratiques sexuelles ont bien changé, les moeurs ont évolué et les points de vue sur la sexualité se sont diversifiés.

Depuis quelques années, nous sommes beaucoup plus touchés, de près ou de loin, par les différences au niveau de la sexualité. On entend très souvent parler de la communauté LGBT et la différence est de plus en plus acceptée et respectée.

L’asexualité est une orientation sexuelle à part entière, malgré qu’elle soit beaucoup moins connue

L’asexualité, qu’est-ce que c’est?

C’est simplement de n’avoir aucune attirance sexuelle pour une autre personne, et ce, peu importe le sexe de l’autre.

Il n’est, ici,  aucunement question de choix ou de culture, c’est vraiment une question de désir.

Les personnes se considérant comme étant asexuels n’éprouvent pas le désir d’avoir des rapports sexuels avec une autre personne, par contre, certains ont tout de même une libido. Certains asexuels ressentent des besoins au niveau sexuel, mais ils n’ont aucunes envies de les combler avec un partenaire, ils préfèrent utiliser la masturbation pour les assouvir.

C’est le cas de certaines personnes faisant partie de cette orientation sexuelle, mais ce n’est pas le cas de tous, d’autres n’éprouvent pas non plus des besoins de ce genre.


Une autre différence importante doit être mise en lumière, le désir de bâtir une relation sentimentale

Certains asexuels sont dits « romantiques » car ils ressentent le besoin de développer une relation amoureuse avec une autre personne, que ce soit une personne du sexe opposé ou bien du même sexe. Ces asexuels n’éprouvent tout de même pas le désir d’avoir des relations sexuelles avec leur partenaire. Par contre, lorsqu’ils bâtissent une relation avec une personne ayant des besoins et des désirs sexuels à combler, ces asexuels pourraient consentir à avoir des relations sexuelles avec leur partenaire. 

D’un autre côté, certains asexuels sont considérés « aromantiques » car en plus de n’éprouver aucuns besoins ou attirances sexuelles, ils ne ressentent pas le besoin de se fonder une vie à deux. Ces aromantiques préfèrent vivre leur vie en solo plutôt que de vivre une relation de couple. Ainsi, les asexués aromantiques n’éprouvent nul besoin de bâtir une relation de couple, que ce soit au niveau sentimental ou sexuel.

En bref, chaque orientation sexuelle a ses particularités et malgré le fait que l’asexualité soit moins connue, elle est tout de même une orientation à part entière et elle mérite qu’on s’y penche plus et qu’on la comprenne, car plus de personnes qu’on le croit vivent une vie heureuse à travers cette orientation.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s