Cette ville vous paye pour immigrer au Canada | Média D
Restons connectés

Actualités

Cette ville vous paye pour immigrer au Canada

Publié il y a

le

Plusieurs régions du Québec font face depuis plusieurs mois à une pénurie de main d’oeuvre suite à la situation de plein emploi qui s’installe dans la province, ce qui pousse certaines villes à vouloir accueillir des immigrants à tout prix ! 

C’est le cas de Saint-Donat, qui pour inciter les nouveaux travailleurs étrangers à venir s’y installer, va à donner jusqu’à 200$ par mois pour les futurs habitants, et plusieurs milliers de dollars pour les commerçants qui s’y implanteront.

De plus, la région s’engage à rembourser l’équivalent du montant de la commission d’un agent immobilier pour les entrepreneurs qui décideront d’acheter une propriété sur place.

« S’il s’achète une maison et que la commission de l’agence s’élève à 6000$, ce 6000$ lui sera remboursé » explique la Directrice générale de la Chambre de commerce du Grand Saint-Donat, Karinne Poirier.

Les régions face à la pénurie de ressources humaines

Les régions éloignées des grands pôles urbains, ont des défis majeurs à attirer, recruter et conserver de la main d’oeuvre. Dans la région de Lanaudière par exemple, au nord-est de Montréal, il y avait récemment 300 postes de cuisiniers à combler, pour seulement un seul candidat !

La situation s’aggrave ces dernières années selon les acteurs régionaux, et pousse les entreprises et entrepreneurs à la vulnérabilité.

Dans les Laurentides la situation est similaire, les postes à combler sont de plus en plus nombreux. Le restaurant Le Cheval de Jade à Mont-Tremblant est même contraint de fermer ses portes à la fin du mois suite à du recrutement impossible à faire.




 

Solutions

Tout est bon pour attirer les travailleurs au Québec. Les organismes régionaux diffusent publicité et messages sur les réseaux sociaux pour vanter les charmes des régions.

Le gouvernement du Québec veut lui accentuer ses efforts en matière d‘immigration internationale, et met sur pied des programmes comme Entreprendre en région qui a pour mission d’outiller et d’aider un immigrant à monter son entreprise ou reprendre une entreprise existante en région.

Les salons de recrutement pour immigrants ne cessent également de se multiplier ces dernières années, mois après mois. De même que les offres emplois en ligne qui regorgent désormais d’avantages de plus en plus importants pour attirer les travailleurs.

Actualités

Québec veut autoriser les universités à augmenter les droits de scolarité pour étudiants étrangers non-francophones

Published

on

Le gouvernement du Québec a présenté la semaine passée de nouvelles mesures concernant l’enseignement supérieur au Québec, qui s’inscrivent dans le plan quinquennal mis sur pied en vertu des mandats stratégiques entre Québec et les universités.

Le gouvernement du Québec souhaite désormais autoriser les universités à augmenter les frais de scolarité pour les étudiants étrangers non francophones, à l’exemption donc des étudiants français et belges qui bénéficient d’une entente spéciale.

De plus, la ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David, a également annoncé une aide supplémentaire de 1,5 milliard de dollars pour les universités québécoises sur la période 2022-2023, en vue d’accueillir davantage d’étudiants étrangers.

Une aide directe de 22,8 millions de dollars sera d’ailleurs entièrement consacrée aux établissements francophones du Québec, pour permettre d’accueillir environ 2500 nouveaux étudiants étrangers.

Continuer à lire

Actualités

Baisse du taux de chômage chez les immigrants au Québec

Published

on

Le taux de chômage chez les immigrants au Québec continu de baisser ces dernières années, il est ainsi passé de 12,4% en 2011 à 8,7% pour 2017. Malgré des chiffres encourageants, ce taux reste nettement plus élevé que pour les personnes nées au Québec.

Le vieillissement de la population et les nombreux départs à la retraite sont des raisons pour lesquelles, le Québec a besoin de main d’oeuvre étrangère ce qui passe notamment par l’immigration.

Malgré des discriminations à l’embauche qui persistent, notamment chez les personnes immigrantes originaires du Maghreb, les immigrants ont un large avantage sur le marché du travail au Québec.

Le taux de chômage chez les immigrants originaires du Maghreb est passé de 17,3% les années précédentes, à 11,5% en 2017.

Au delà des chiffres, les experts soulignent que la difficulté de reconnaissance d’expériences et de diplômes étrangers au Québec participent à maintenir un taux de chômage élevé chez les populations immigrantes.

Continuer à lire

Actualités

Visite guidée du Musée des beaux-arts de Montréal

Published

on

Visite guidée des nouvelles expositions au Musée des beaux-arts de Montréal. 

Continuer à lire
Publicité
Publicité
Publicité

Facebook

Publicité

Infolettre

Le meilleur de nos articles à chaque semaine

POPULAIRES