Le Canada veut accroître l'immigration francophone hors Québec | Média D
Restons connectés

Actualités

Le Canada veut accroître l’immigration francophone hors Québec

Publié il y a

le

Le gouvernement du Canada veut continuer à accroitre le nombre d’immigrants francophones à l’extérieur du Québec. Réunis avec d’autres ministres provinciaux et territoriaux hier, le ministre canadien de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Ahmed Hussen, a annoncé la mise en place d’un nouveau plan. 

Le nouveau plan fédéral-provincial-territorial (FPT) qui se nommera le Plan d’action FPT aura donc comme mission d’accroitre l’immigration francophone à l’extérieur du Québec au travers de différentes mesures :

  • promouvoir les occasions et les voies d’immigration ainsi que les services d’établissement auprès des immigrants d’expression française potentiels;
  • accroître la mobilisation des employeurs relativement au recrutement et à l’embauche d’immigrants d’expression française;
  •  accroître la disponibilité et l’accessibilité des services offerts en français ainsi que la sensibilisation à ce sujet;
  • favoriser des collectivités francophones diversifiées et inclusives.

 » Le gouvernement fédéral est résolu à aider à développer et à soutenir les communautés francophones en situation minoritaire partout au Canada, et il compte en partie sur l’immigration francophone pour y parvenir. »

Les provinces et territoires se rencontreront régulièrement pour échanger sur les bonnes pratiques et continuer à l’avancement de ce nouveau programme.

Notons que le Québec est exclu de ce programme puisqu’avec son Accord Canada-Québec, la province remplie déjà aisément ses responsabilités en matières d’immigration francophone et de francisation.

Le Canada intensifie son immigration 

Depuis plusieurs mois maintenant, le Canada ne cesse de multiplier les plans d’actions et nouveaux programmes pour développer et attirer encore plus d’immigrants au pays.

Plus de 74 000 visas Entrée Express seront délivrés cette année et le gouvernement canadien souhaite accentuer également les demandes d’immigration pour les entrepreneurs qui veulent développer leur marché au Canada.

Enfin, le Canada assure vouloir accélérer le processus de demande d’immigration, qui peut varier de quelques semaines à quelques mois, voir quelques années pour beaucoup de personnes qui souhaitent venir s’installer au Canada. L’année 2018 se présente d’ores et déjà comme une année record en terme d’immigration pour le Canada.

Actualités

Québec veut autoriser les universités à augmenter les droits de scolarité pour étudiants étrangers non-francophones

Published

on

Le gouvernement du Québec a présenté la semaine passée de nouvelles mesures concernant l’enseignement supérieur au Québec, qui s’inscrivent dans le plan quinquennal mis sur pied en vertu des mandats stratégiques entre Québec et les universités.

Le gouvernement du Québec souhaite désormais autoriser les universités à augmenter les frais de scolarité pour les étudiants étrangers non francophones, à l’exemption donc des étudiants français et belges qui bénéficient d’une entente spéciale.

De plus, la ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David, a également annoncé une aide supplémentaire de 1,5 milliard de dollars pour les universités québécoises sur la période 2022-2023, en vue d’accueillir davantage d’étudiants étrangers.

Une aide directe de 22,8 millions de dollars sera d’ailleurs entièrement consacrée aux établissements francophones du Québec, pour permettre d’accueillir environ 2500 nouveaux étudiants étrangers.

Continuer à lire

Actualités

Baisse du taux de chômage chez les immigrants au Québec

Published

on

Le taux de chômage chez les immigrants au Québec continu de baisser ces dernières années, il est ainsi passé de 12,4% en 2011 à 8,7% pour 2017. Malgré des chiffres encourageants, ce taux reste nettement plus élevé que pour les personnes nées au Québec.

Le vieillissement de la population et les nombreux départs à la retraite sont des raisons pour lesquelles, le Québec a besoin de main d’oeuvre étrangère ce qui passe notamment par l’immigration.

Malgré des discriminations à l’embauche qui persistent, notamment chez les personnes immigrantes originaires du Maghreb, les immigrants ont un large avantage sur le marché du travail au Québec.

Le taux de chômage chez les immigrants originaires du Maghreb est passé de 17,3% les années précédentes, à 11,5% en 2017.

Au delà des chiffres, les experts soulignent que la difficulté de reconnaissance d’expériences et de diplômes étrangers au Québec participent à maintenir un taux de chômage élevé chez les populations immigrantes.

Continuer à lire

Actualités

Visite guidée du Musée des beaux-arts de Montréal

Published

on

Visite guidée des nouvelles expositions au Musée des beaux-arts de Montréal. 

Continuer à lire
Publicité
Publicité
Publicité

Facebook

Publicité

Infolettre

Le meilleur de nos articles à chaque semaine

POPULAIRES