Le Québec continue de séduire les étudiants étrangers | Média D
Restons connectés

Actualités

Le Québec continue de séduire les étudiants étrangers

Ils sont de plus en plus nombreux à venir étudier au Québec des quatre coins du monde selon les derniers chiffres et ce malgré des prévisions qui étaient à la baisse.

Publié il y a

le

Ils sont de plus en plus nombreux à venir étudier au Québec des quatre coins du monde selon les derniers chiffres et ce malgré des prévisions qui étaient à la baisse.

Selon des données du Bureau de coopération interuniversitaire (BCI), le nombre d’étudiants étrangers au Québec est passé de 39 000 en 2016 à plus de 42 000 pour l’année 2017 au Québec.

Majoritairement concentrés dans la métropole montréalaise, on note tout de même que c’est l’Université du Québec à Chicoutimi  (UQAC) qui connaît la hausse la plus importante du nombre d’étudiants étrangers avec +25%.

Du côté de Montréal, c’est l’Université McGill qui arrive en pôle position avec plus de 11 100 étudiants étrangers, soit une hausse de 13%. Suivent ensuite l’Université Concordia (7200 étudiants étrangers, +19%), l’Université de Montréal (9900 étudiants étrangers, +4%) et l’Université du Québec à Montréal (quelques 3400 étudiants étrangers, +6%).

A Québec, on note une baisse de fréquentation de -4% pour l’Université Laval.

En 2009, on comptait moins de 25 000 inscriptions étrangères, soit une hausse de plus de 68 % en huit ans.

07600_flou_rouge

Une forte hausse malgré des craintes 

Avec la fin des frais majorés pour les étudiants français, le Québec prévoyait des chiffres à la baisse mais au final c’est tout l’inverse, ils sont plus nombreux que jamais.

On explique cette hausse par plusieurs facteurs. Le premier est la reconnaissance de la qualité d’enseignement et des diplômes obtenus au Québec, de même que la bonne côte de popularité chez les jeunes internationaux envers la ville de Montréal.

De plus, avec l’incertitude qui règne en ce moment aux États-Unis depuis l’arrivée de Donald Trump à la Présidence, beaucoup d’étudiants internationaux se sont finalement redirigés vers le Canada et le Québec en jouant la carte de la sécurité.

Actualités

Québec veut autoriser les universités à augmenter les droits de scolarité pour étudiants étrangers non-francophones

Published

on

Le gouvernement du Québec a présenté la semaine passée de nouvelles mesures concernant l’enseignement supérieur au Québec, qui s’inscrivent dans le plan quinquennal mis sur pied en vertu des mandats stratégiques entre Québec et les universités.

Le gouvernement du Québec souhaite désormais autoriser les universités à augmenter les frais de scolarité pour les étudiants étrangers non francophones, à l’exemption donc des étudiants français et belges qui bénéficient d’une entente spéciale.

De plus, la ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David, a également annoncé une aide supplémentaire de 1,5 milliard de dollars pour les universités québécoises sur la période 2022-2023, en vue d’accueillir davantage d’étudiants étrangers.

Une aide directe de 22,8 millions de dollars sera d’ailleurs entièrement consacrée aux établissements francophones du Québec, pour permettre d’accueillir environ 2500 nouveaux étudiants étrangers.

Continuer à lire

Actualités

Baisse du taux de chômage chez les immigrants au Québec

Published

on

Le taux de chômage chez les immigrants au Québec continu de baisser ces dernières années, il est ainsi passé de 12,4% en 2011 à 8,7% pour 2017. Malgré des chiffres encourageants, ce taux reste nettement plus élevé que pour les personnes nées au Québec.

Le vieillissement de la population et les nombreux départs à la retraite sont des raisons pour lesquelles, le Québec a besoin de main d’oeuvre étrangère ce qui passe notamment par l’immigration.

Malgré des discriminations à l’embauche qui persistent, notamment chez les personnes immigrantes originaires du Maghreb, les immigrants ont un large avantage sur le marché du travail au Québec.

Le taux de chômage chez les immigrants originaires du Maghreb est passé de 17,3% les années précédentes, à 11,5% en 2017.

Au delà des chiffres, les experts soulignent que la difficulté de reconnaissance d’expériences et de diplômes étrangers au Québec participent à maintenir un taux de chômage élevé chez les populations immigrantes.

Continuer à lire

Actualités

Visite guidée du Musée des beaux-arts de Montréal

Published

on

Visite guidée des nouvelles expositions au Musée des beaux-arts de Montréal. 

Continuer à lire
Publicité
Publicité
Publicité

Facebook

Publicité

Infolettre

Le meilleur de nos articles à chaque semaine

POPULAIRES