Le Québec prévoit de recevoir jusqu'à 53 000 immigrants en 2018 | Média D
Restons connectés

Actualités

Le Québec prévoit de recevoir jusqu’à 53 000 immigrants en 2018

Publié il y a

le

Selon les données du Plan d’immigration du Québec 2018 faisant suite à un accord entre le gouvernement du Québec et celui du Canada, la province devrait accueillir un total de 49 000 à 53 000 immigrants pour l’année en cours.

Les nouveaux arrivant seront à 59% issus de l’immigration économique, principalement donc des travailleurs qualifiées et des gens d’affaires, et 44% devraient connaître le français à leur arrivée, selon les estimations de ce plan.

Le ministre Québécois de l’immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, David Heurtel, a souligné que « Nous avons, et l’expérience récente le démontre, que chaque personne a sa place dans la société québécoise et peut, à la mesure de ses talents et de ses aspirations, contribuer à la prospérité du Québec, à la vitalité du français et à un vivre ensemble harmonieux ».

Une situation similaire à celle de 2017, où 51 000 personnes ont été accueillies au Québec. Mais des efforts seront davantage mis en place cette année envers les personnes réfugiés et en situation vulnérable, a fait savoir le ministre.

Voici les pourcentages d’immigrants acceptés en fonction des continents d’origine :

  • Asie (41%)
  • Afrique (27%)
  • Europe (18%)
  • Amérique (14%)

Le plan 2018 s’inscrit dans les grandes orientations prises suite à une vaste consultation publique menée sur la planification de l’immigration au Québec pour la période 2017-2019. On souhaite stabiliser le niveau d’immigration à 51 000 personnes annuellement pour les deux premiers années, soit 2017 et 2018, et augmenter légèrement pour l’année 2019 avec une projection de 52 500 personnes.

Actualités

Québec veut autoriser les universités à augmenter les droits de scolarité pour étudiants étrangers non-francophones

Published

on

Le gouvernement du Québec a présenté la semaine passée de nouvelles mesures concernant l’enseignement supérieur au Québec, qui s’inscrivent dans le plan quinquennal mis sur pied en vertu des mandats stratégiques entre Québec et les universités.

Le gouvernement du Québec souhaite désormais autoriser les universités à augmenter les frais de scolarité pour les étudiants étrangers non francophones, à l’exemption donc des étudiants français et belges qui bénéficient d’une entente spéciale.

De plus, la ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David, a également annoncé une aide supplémentaire de 1,5 milliard de dollars pour les universités québécoises sur la période 2022-2023, en vue d’accueillir davantage d’étudiants étrangers.

Une aide directe de 22,8 millions de dollars sera d’ailleurs entièrement consacrée aux établissements francophones du Québec, pour permettre d’accueillir environ 2500 nouveaux étudiants étrangers.

Continuer à lire

Actualités

Baisse du taux de chômage chez les immigrants au Québec

Published

on

Le taux de chômage chez les immigrants au Québec continu de baisser ces dernières années, il est ainsi passé de 12,4% en 2011 à 8,7% pour 2017. Malgré des chiffres encourageants, ce taux reste nettement plus élevé que pour les personnes nées au Québec.

Le vieillissement de la population et les nombreux départs à la retraite sont des raisons pour lesquelles, le Québec a besoin de main d’oeuvre étrangère ce qui passe notamment par l’immigration.

Malgré des discriminations à l’embauche qui persistent, notamment chez les personnes immigrantes originaires du Maghreb, les immigrants ont un large avantage sur le marché du travail au Québec.

Le taux de chômage chez les immigrants originaires du Maghreb est passé de 17,3% les années précédentes, à 11,5% en 2017.

Au delà des chiffres, les experts soulignent que la difficulté de reconnaissance d’expériences et de diplômes étrangers au Québec participent à maintenir un taux de chômage élevé chez les populations immigrantes.

Continuer à lire

Actualités

Visite guidée du Musée des beaux-arts de Montréal

Published

on

Visite guidée des nouvelles expositions au Musée des beaux-arts de Montréal. 

Continuer à lire
Publicité
Publicité
Publicité

Facebook

Publicité

Infolettre

Le meilleur de nos articles à chaque semaine

POPULAIRES