Pourquoi la radio CIBL est essentielle dans le paysage médiatique québécois ? | Média D
Restons connectés

Actualités

Pourquoi la radio CIBL est essentielle dans le paysage médiatique québécois ?

Au lendemain de la mise à pied de l’ensemble des employées de la radio communautaires CIBL 101,5 FM Montréal, l’onde de choc de ce nouveau coup dur pour la station est encore présente. En ondes depuis presque 40 ans, CIBL reste une voix essentielle dans notre paysage médiatique.

Publié il y a

le

Au lendemain de la mise à pied de l’ensemble des employées de la radio communautaires CIBL 101,5 FM Montréal, l’onde de choc de ce nouveau coup dur pour la station est encore présente. En ondes depuis presque 40 ans, CIBL reste une voix essentielle dans notre paysage médiatique.

 

Rappel des faits

Cela fait plusieurs années maintenant que CIBL est en proie à des difficultés financières majeures, qui ont été accentuées en 2012 lorsque la station a quitté le quartier d’Hochelaga-Maisonneuve pour prendre possession de nouveaux locaux en plein coeur du quartier des spectacles de Montréal.

Les treize employés ont appris vendredi leur mise à pied jusqu’à nouvel orde, et ce tout juste quelques jours avant le retour des fêtes qui été prévu pour lundi prochain.

En janvier déjà, la station avait dû procéder à la mise de place d’un comité de transition et accentuer son virage numérique et un éventuel retrait de diffusion de la station sur les ondes hertziennes avait été évoqué.

CIBLlogo-1

CIBL : un ton 

CIBL c’est avant tout un ton, une manière de faire et de traiter l’information et des choix musicaux audacieux. Bien ancrée dans le paysage et les habitudes pour les montréalais, elle est et a su rester la radio par excellence proche des préoccupations des citoyens.

CIBL : un vivier de talents 

Au travers de nombreux collaborateurs et bénévoles qu’elle accueille au fil des mois, la radio communautaire CIBL a indéniablement fait émerger beaucoup de nouveaux talents et offre une excellente formation d’apprentissage pour de jeunes journalistes en début de carrière. Parmi les plus connus passés par CIBL, on citera notamment Marie-France Bazzo, Guy A. Lepage ou encore Jean-René Dufort.

CIBL : une source de diversité 

La station donne également la chance à de nombreuses personnes, notamment des personnes issues de la diversité, une chance de réussir et de débuter une carrière. Elle participe en soit fortement à l’inclusion et apporte une forme de diversité au sein de nos médias québécois.

Elle met aussi en avant des artistes moins connus et moins commerciaux que sur d’autres stations, mais pas pour le moins moins talentueux.

 

Depuis l’annonce hier, de nombreux messages de soutiens sont apparus sur les réseaux sociaux pour soutenir les employés congédiés et la station. Une nouvelle rencontre devrait avoir lieu lundi, pour déterminer la suite des choses.

Publicité
2 Commentaires

Actualités

Québec veut autoriser les universités à augmenter les droits de scolarité pour étudiants étrangers non-francophones

Published

on

Le gouvernement du Québec a présenté la semaine passée de nouvelles mesures concernant l’enseignement supérieur au Québec, qui s’inscrivent dans le plan quinquennal mis sur pied en vertu des mandats stratégiques entre Québec et les universités.

Le gouvernement du Québec souhaite désormais autoriser les universités à augmenter les frais de scolarité pour les étudiants étrangers non francophones, à l’exemption donc des étudiants français et belges qui bénéficient d’une entente spéciale.

De plus, la ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David, a également annoncé une aide supplémentaire de 1,5 milliard de dollars pour les universités québécoises sur la période 2022-2023, en vue d’accueillir davantage d’étudiants étrangers.

Une aide directe de 22,8 millions de dollars sera d’ailleurs entièrement consacrée aux établissements francophones du Québec, pour permettre d’accueillir environ 2500 nouveaux étudiants étrangers.

Continuer à lire

Actualités

Baisse du taux de chômage chez les immigrants au Québec

Published

on

Le taux de chômage chez les immigrants au Québec continu de baisser ces dernières années, il est ainsi passé de 12,4% en 2011 à 8,7% pour 2017. Malgré des chiffres encourageants, ce taux reste nettement plus élevé que pour les personnes nées au Québec.

Le vieillissement de la population et les nombreux départs à la retraite sont des raisons pour lesquelles, le Québec a besoin de main d’oeuvre étrangère ce qui passe notamment par l’immigration.

Malgré des discriminations à l’embauche qui persistent, notamment chez les personnes immigrantes originaires du Maghreb, les immigrants ont un large avantage sur le marché du travail au Québec.

Le taux de chômage chez les immigrants originaires du Maghreb est passé de 17,3% les années précédentes, à 11,5% en 2017.

Au delà des chiffres, les experts soulignent que la difficulté de reconnaissance d’expériences et de diplômes étrangers au Québec participent à maintenir un taux de chômage élevé chez les populations immigrantes.

Continuer à lire

Actualités

Visite guidée du Musée des beaux-arts de Montréal

Published

on

Visite guidée des nouvelles expositions au Musée des beaux-arts de Montréal. 

Continuer à lire
Publicité
Publicité
Publicité

Facebook

Publicité

Infolettre

Le meilleur de nos articles à chaque semaine

POPULAIRES