Élections Québec 2018

« La diversité est une richesse pour le Québec » – Entrevue avec Marwah Rizqy

Entrevue en 5 questions avec Marwah Rizqy, candidate dans la circonscription de Saint-Laurent pour le Parti Libéral du Québec (PLQ).

1 – En quoi votre parcours fait de vous une bonne candidat e?

Mon parcours professionnel comprend des expériences variées au sein d’entreprises locales et multinationales. Depuis plusieurs années, je me consacre à l’enseignement et à la recherche à titre de professeure et co-directrice de programme en fiscalité à l’Université de Sherbrooke.

J’ai également publié divers ouvrages en plus de commenter plusieurs enjeux fiscaux d’actualité pour différents médias. J’ai également mis sur pied une clinique d’impôts qui vise à enseigner aux gens à produire eux-mêmes leur déclaration de revenus.

2 – Quelle est votre définition de la « Diversité » ?

Québécois, c’est notre façon d’être Canadiens, et il est important de s’assurer qu’aucune personne ne subisse de discrimination basée sur son apparence, son sexe, son nom ou son origine. Nous sommes tous égaux, et nous sommes tous Québécois !

42157358_2204426126440815_9022637553341169664_n

3 – Quel est le dossier ou l’enjeu le plus important pour vous ?

L’équité fiscale est mon principal cheval de bataille depuis plusieurs années

La justice fiscale va de pair avec la justice sociale et la justice économique. Pour moi, il est important que les multinationales qui font des profits au Québec paient leurs impôts au Québec comme n’importe quelle entreprise québécoise.

Je travaillerai en ce sens au sein d’un gouvernement PLQ et à l’Assemblée nationale en poursuivant la lutte contre les paradis fiscaux et en modernisant nos lois fiscales.

4 – Quelle place occupe la diversité aujourd’hui dans la société, et particulièrement en politique ?

Les enjeux liés à l’immigration et la diversité occupe une place importante dans la campagne jusqu’à maintenant. Au Parti libéral du Québec, nous croyons que la diversité est une richesse pour le Québec et que nous devons plus que jamais maintenir ou augmenter le nombre de nouveaux arrivants pour combler nos besoins en main d’œuvre et relever le défi démographique.

Nous avons par ailleurs annoncé de nouveaux investissements pour mieux accompagner les immigrants et assurer qu’ils obtiennent tous les outils et le soutien nécessaires pour bien réussir leur intégration ici au Québec, sans faire peser sur eux une menace d’expulsion comme M. Legault veut le faire avec son test des valeurs arbitraire.

41926147_2204016453148449_9148241625644793856_n

5 – Comment et qu’est ce qui pourrait être amélioré pour une meilleure inclusion et intégration de la diversité au Québec ? 

Pour assurer une véritable inclusion et une meilleure intégration des personnes issues de l’immigration, il faut présenter une vision d’ambition et d’ouverture. 

Malgré les défis qui restent nombreux, grâce au leadership de Philippe Couillard nous voyons maintenant le taux de chômage des personnes issues de l’immigration chuter rapidement. Le PLQ a un plan crédible et ambitieux pour relever le défi de la pénurie de main d’œuvre grâce à la formation et l’immigration. Les propositions de la CAQ et du PQ en matière d’immigration ne tiennent simplement pas la route et risquent de freiner l’élan économique du Québec.

Advertisements
Actualités

Les libéraux ne veulent pas de consultation publique sur le racisme systémique

Les libéraux fédéraux ont annoncé hier qu’ils ne voulaient pas lancer une vaste consultation publique sur le racisme systémique au pays.

« Il n’y aura pas de grande consultation publique sur le racisme. Ce ne sera pas l’approche de notre gouvernement » a déclaré hier la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly.

Le débat faisait suite à des révélations un peu plus tôt cette semaine par le journal le Globe and Mail sur des possibles consultations publiques que pourraient mettre en place les libéraux sur la question du racisme.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a déclaré qu’ « il faut reconnaître qu’il y a toujours des gens qui font face à la discrimination dans notre société et on devrait toujours chercher à améliorer notre façon de faire ».

L’opposition officielle s’est vivement opposée à de telles consultations, qui sèmeraient de la zizanie au sein de la population canadienne. Seul le Nouveau Parti Démocrate (NPD) représenté par son chef Jagmeet Singh s’était montré favorable à une consultation publique sur la question.

En terminant, rappelons que lors de l’annonce d’une consultation publique sur le racisme systémique au Québec par le gouvernement Couillard l’année passée, le projet avait suscité de nombreuses critiques avant d’être finalement abandonné et remplacé par un évènement sur l’immigration.