Actualités

« Sorry to Bother You » et Ray Blk : deux immanquables cet été

Cet été, de nombreux films arrivent sur nos grands écrans et ils sont de plus en plus des remakes ou encore des adaptations de bandes dessinées. Voici deux immanquables, un film et une rappeuse à ne surtout pas manquer !

Tout d’abord, je vous recommande d’aller voir ce film : Sorry to Bother You. 

sorry-bother-red-band-poster-

Le réalisateur : activiste, rappeur, premier film

Étant une cinéphile je me suis tout de suite mise à la recherche du nom de ce réalisateur, ne connaissant rien à son sujet. Boots Riley, de son vrai nom Raymond Lawrence, faisait parti du groupe The Coup en tant que rappeur, avant qu’il ne devienne réalisateur.

boots-riley-picture
Boots Riley

Synopsis

Le film relate les tribulations d’un jeune homme qui se nomme Cassisus Green (Lakeith Standfield) demeurant avec sa copine dans un garage dans la maison de son oncle. Il obtient un nouvel emploi dans un centre d’appel et découvre une quelque chose d’étonnant avec l’aide de l’un de ses collègues, Langston (Danny Glover), afin de pouvoir avoir des clients. Il doit parler en prenant la « voix blanche ». En montant de plus en plus au sein de cette entreprise, il va découvrir qu’il y a un secret qui se cache.

Ambitieux, original et surprenant  

Ce film est original et pousse la créativité car l’on retrouve des personnages qui ne jouent pas des stéréotypes, ce qui fait du bien. L’histoire est très compréhensible, et porte même à se questionner. On embraque tout au long dans l’univers dans ce personnage et on en ressort pour ma part étonnée et triste. Le réalisateur et son comédien principal collaborent sur l’une des chansons du film avec son groupe The Coup. (The Coup – OYAHYTT (feat. Lakeith Stanfield) From Sorry To Bother You)

En voici la bande annonce.

La distribution est impeccable : Lakeith Standfield, Tessa Thompson, Armie Hammer, pour en nommer que quelques-uns.  

Présentement à l’affiche.

Ray Blk : chanteuse et rappeuse à découvrir !

L’an dernier j’ai fait la découverte de cette jeune chanteuse et rappeuse. Elle est originaire de Londres.

ray blk durt
Ray Blk

Elle a une voix qu’on retient. Sa musique est R&B et Soul. Ses textes sont remplis de messages sur les tribulations sociales. L’année dernière elle a lancé son Ep : Durt.

Je l’ai découverte notamment avec sa chanson Patience (Freestyle). On ne peut que vouloir en entendre plus !

Ray Blk – Patience (Freestyle)

Publicités
Actualités

3 coups de coeur au Festival international de Jazz de Montréal

De nombreux artistes sont venus présenter leur spectacle de Charlotte Gainsbourg à Kamasi Washington durant le Festival international de Jazz de Montréal. Voici mes 3 coups de coeur.

Daniel Caesar

J8C3UJvq

Hier soir, le chanteur canadien Daniel Caesar était de passage en spectacle dans la salle MTELUS pour nous présenter les chansons de son premier disque Freudian paru l’an dernier.

En première partie, on a eu le droit de danser sur des musiques variées du DJ Do Not Push. La lumière s’allume et la musique commence à jouer, des vocalistes fredonnent tout doucement les paroles du titre Freudian.  

Le chanteur a la voix douce et à l’allure de jeune homme débute avec sa première chanson Japenese Denim, la foule s’est mise à chanter très fort les paroles en criant son nom.

Il joue de la guitare et fait participer la foule à chantonner avec lui et tout est simple. La salle était remplie d’un public de tout âge. La salle était illuminée avec des cercles jaunes derrière lui et ses musiciens.

On se serait cru dans une chorale, sa musique R&B est particulière, on voit qu’il a un parcours qui vient du gospel, il enchaîne ensuite avec Blessed, We Find Love et sa plus récente chanson avec qui il partage un duo, Best Part.

Il chante sa dernière chanson Get You, la chanson qui m’a permis de le découvrir avant que le concert ne se termine. Un artiste talentueux à voir absolument en spectacle. J’ai adoré !

Best Part feat H.E.R, a Visual, son plus récent videoclip

 

Zara Mcfarlane

0010814251_10

Mon deuxième coup de cœur est la chanteuse Zara Mcfarlane. Cette compositrice et chanteuse londonienne est venue présenter son spectacle tiré de son plus récent disque Arise.

Sa performance était située à l’extérieur au Club Jazz- Casino de Montréal, sa voix soul et la musique jazz combinés ensemble à donner une belle ambiance. Les gens se rassemblaient et elle tenait à ce que les spectateurs participent en fredonnant avec elle les paroles qu’elle chantait.

Elle s’impose avec cette voix qui est douce et à la fois dure. Ses musiciens et elle entraînaient les gens dans la danse et dans la chanson. Une artiste à découvrir.

Sa chanson Pride

Charles Colizza Quartet

charles_colizza

Mon troisième coup de cœur est Charles Colizza Quartet et son groupe.  

J’ai décidé d’aller dimanche après-midi voir des artistes en me promenant je m’arrête sur ce groupe qui joue il fait extrêmes chaud cette journée-là !

Je me suis arrêtée à la Place Heineken au bon moment, où il présentait une de ses nouvelles chansons qui se nomme Songe d’une nuit automne. Il y avait une belle ambiance, les gens applaudissaient, j’ai beaucoup aimé la musique jazz. Voici un extrait de sa musique.

Chanson Charles Colizza Trio : Segment by Charlie Parker

 

Le Festival international de Jazz de Montréal se poursuit jusqu’au 7 juillet prochain.

Portrait

Portrait d’Anthony Omenya, qui lance une application musique Afro et Caribéenne

Né en France d’origine congolaise, Anthony Omenya est passionné par l’entrepreneuriat et le monde artistique. A tout juste 28 ans, il lance à la fin du mois de février l’application Moko, pour mettre en avant la musique afro et caribéenne. Portrait d’un passionné.

Après des études en France en marketing, Anthony débarque à Montréal en 2010 pour poursuivre des études en économie à l’Université de Montréal.

Il avait déjà lancé une petite affaire en France, avec vente de vêtements et production musicale, axée vraiment sur le divertissement.

En développant la production musicale, il rencontre pleins d’artistes et personnes du show-business. Mais rapidement la frustration autour de la musique et du comportement des gens de ce milieu se fait sentir.

Il décide alors de se tourner vers la technologie, en développant une plateforme autour du sport pour réunir toutes les personnes au monde autour des matchs, et communiquer rapidement. Plus d’un an après sa création, il est approché par un investisseur attiré par la créativité du projet. Mais finalement le projet tombe à l’eau.

La fibre entrepreunariale plus forte que tout

Issue d’une véritable famille entrepreneuriale, ses deux parents sont entrepreneurs également, il cultive aujourd’hui à son tour la fibre entrepreneurariale.

Après une petite pause et réflexion, il réalise en navigant sur YouTube qu’il y a pleins d’artistes, dont notamment des artistes africains, qui font des vidéos mais qui manquent de visibilité et de mise en avant.

Il se dit alors, pourquoi pas créer une plateforme où il n’y aurait que ça ? Réunir du Coupé-décalé, du Zouk, du Dancehall et autre.

Africa Moko prend alors naissance suite à cette idée. Il rencontre à nouveau pleins d’artistes, comme Maître Gims, Youssoupha, Mokobé… pour montrer son projet.

Il souhaite réunir dans son application d’un côté les artistes en développant leurs visibilité et leur marketing, et de l’autre les utilisateurs qui retrouvent toutes les tendances connues et moins connues de la musique Afro et Caribéenne.

Lors d’une campagne de socio-financement, un investisseur le contacte pour investir un gros montant dans le projet. Mais finalement, l’investisseur ne verse pas les fonds en temps et lieu.

Moko

26994042_1025741230899286_2259807620941656577_n

Il décide tout de même de ne pas se décourager et de poursuivre le projet qui devient alors, Moko. Anthony veut mettre en avant les artistes sur le plan international en rejoignant le maximum de personne possible.

L’application sera officiellement lancée le 27 février prochain au Canada et aux États-Unis, avant de voir le jour plus tard en Europe. Loin d’être une application communautaire, Moko se veut plutôt être universelle, à la fois en français et en anglais.

« On veut rendre accessible cette musique qui est très riche au niveau de la culture, mais encore mal représentée aujourd’hui »

Au programme dans l’application : vidéoclips et musique, tendance et divers contenus. Deux versions seront ainsi proposées, la première simple et gratuite, et la deuxième plus élaborée et payante avec des exclusivités.

Le potentiel est grand pour cette plateforme qui pourrait notamment aider les artistes plus européens à developper leur audience et leur marché en Amérique du Nord. Ce qui à terme pourrait leur permettre de remplir des salles de concert.

Comme le souligne Anthony, aujourd’hui les vrais revenus des artistes, ce sont véritablement les concerts, d’où l’importance de fidéliser et de se faire connaitre du grand public.

MHD et Maître Gims en autre seront de la partie dans l’application Moko, ainsi que d’autres exclusivités avec des artistes.

Marché africain : un potentiel énorme

L’Afrique est un marché très puissant, où l’on peut rejoindre des milliers de personnes. L’avantage de Moko et de son créateur, c’est l’appartenance à cette communauté.

« Mets ta valeur en avant, les gens ils vont te suivre »

Avec son expérience, il a appris à rester focus. « Quand tu commences à trop penser à autre chose tu es perdu. La plupart des gens veulent faire trop de choses, mais reste focus comme ça tu développe ton projet ».

Il souligne également le manque de diversité dans les entrepreneurs et souhaiterais pourquoi pas un jour devenir un ange pour investir dans de nouveaux projets et soutenir la relève.

Dans l’entrepreneuriat il y a beaucoup d’obstacles à surmonter, il faut être très solide et savoir bien s’entourer. L’important réside aussi dans l’équipe, il est essentiel de s’entourer de partenaires qui croient en toi. Des gens qui sont là pour toi, pour t’encourager et ne pas te mettre des bâtons dans les roues.

Avec Moko, Anthony souhaite installer une nouvelle tendance et espère devenir une référence dans les prochaines années et diversifier l’offre présente après le lancement. L’application sera disponible en téléchargement gratuit dès le 27 février 2018.