"Terrorisme à l'envers" : Pierre Bruneau blâmé pour ses propos discriminatoires envers les musulmans | Média D
Restons connectés

Actualités

« Terrorisme à l’envers » : Pierre Bruneau blâmé pour ses propos discriminatoires envers les musulmans

Publié il y a

le

Le Conseil de presse du Québec (CPQ) a jugé aujourd’hui que les propos tenus par Pierre Bruneau quelques heures après l’attentat à la Grande Mosquée de Québec, le 29 janvier 2017, sont des propos discriminatoires envers les musulmans. 

Pour rappel, lors d’une émission spéciale, le chef d’antenne de TVA avait alors qualifié l’attaque qui a fait six morts de « terrorisme à l’envers ».

« Un acte qui se fait contre une communauté musulmane chez nous, c’est quelque chose qu’on n’avait pas vu venir. On aurait pu imaginer le contraire, qu’une communauté musulmane, qu’un groupe extrémiste musulman commette un geste, mais que nous, quelqu’un d’une autre communauté attaque les musulmans c’est un terrorisme à l’envers, si vous me permettez l’expression » avait-il déclaré en ondes.

Face à la polémique, il s’était excusé le lendemain sur les réseaux sociaux.

Capture d’écran 2018-04-05 à 16.45.35

Mais le CPQ a estimé aujourd’hui que de tels propos « contribuaient à entretenir des préjugés à l’égard des musulmans en suggérant qu’ils sont plus susceptibles de commettre des actes terroristes ».

Le Conseil tient compte des excuses de Pierre Bruneau, mais souligne que cela n’efface en rien « le tord causé à la communauté musulmane ».

Actualités

Québec veut autoriser les universités à augmenter les droits de scolarité pour étudiants étrangers non-francophones

Published

on

Le gouvernement du Québec a présenté la semaine passée de nouvelles mesures concernant l’enseignement supérieur au Québec, qui s’inscrivent dans le plan quinquennal mis sur pied en vertu des mandats stratégiques entre Québec et les universités.

Le gouvernement du Québec souhaite désormais autoriser les universités à augmenter les frais de scolarité pour les étudiants étrangers non francophones, à l’exemption donc des étudiants français et belges qui bénéficient d’une entente spéciale.

De plus, la ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David, a également annoncé une aide supplémentaire de 1,5 milliard de dollars pour les universités québécoises sur la période 2022-2023, en vue d’accueillir davantage d’étudiants étrangers.

Une aide directe de 22,8 millions de dollars sera d’ailleurs entièrement consacrée aux établissements francophones du Québec, pour permettre d’accueillir environ 2500 nouveaux étudiants étrangers.

Continuer à lire

Actualités

Baisse du taux de chômage chez les immigrants au Québec

Published

on

Le taux de chômage chez les immigrants au Québec continu de baisser ces dernières années, il est ainsi passé de 12,4% en 2011 à 8,7% pour 2017. Malgré des chiffres encourageants, ce taux reste nettement plus élevé que pour les personnes nées au Québec.

Le vieillissement de la population et les nombreux départs à la retraite sont des raisons pour lesquelles, le Québec a besoin de main d’oeuvre étrangère ce qui passe notamment par l’immigration.

Malgré des discriminations à l’embauche qui persistent, notamment chez les personnes immigrantes originaires du Maghreb, les immigrants ont un large avantage sur le marché du travail au Québec.

Le taux de chômage chez les immigrants originaires du Maghreb est passé de 17,3% les années précédentes, à 11,5% en 2017.

Au delà des chiffres, les experts soulignent que la difficulté de reconnaissance d’expériences et de diplômes étrangers au Québec participent à maintenir un taux de chômage élevé chez les populations immigrantes.

Continuer à lire

Actualités

Visite guidée du Musée des beaux-arts de Montréal

Published

on

Visite guidée des nouvelles expositions au Musée des beaux-arts de Montréal. 

Continuer à lire
Publicité
Publicité
Publicité

Facebook

Publicité

Infolettre

Le meilleur de nos articles à chaque semaine

POPULAIRES